Biographie

Joseph Bernard


 

 


Fils d’un modeste tailleur de pierre avec lequel il apprend le métier, Joseph Bernard se signale vite par ses dons pour la sculpture. Il obtient une bourse pour étudier à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon (1881) puis intègre celle de Paris en 1887. Vers 1905, après une  période d’inspiration symboliste, marquée par l’influence de Rodin, Bernard trouve son propre langage en revenant à son premier apprentissage, la taille directe de la pierre. En 1905, il reçoit de sa ville natale, Vienne, sa première grande commande publique, le Monument à Michel Servet, inauguré en 1911. Joseph Bernard réalise également des œuvres modelées, destinées à la fonte, comme la Jeune fille à la cruche (1910) et la Femme à l’enfant.

En 1911, une rétrospective lui fut consacrée au Salon d'Automne et en 1913, Il est un des rares sculpteurs français exposé à l'Armory Show à New York. Dans les années 1920, il est considéré à l’égal de Bourdelle et Maillol.

Le canon de ses figures varie en fonction de la technique employée : compact et massif pour les œuvres sculptées en taille directe, élancé pour les œuvres modelées.
Le musée possède 39 sculptures de Joseph Bernard et 1 485 dessins, ainsi qu’une importante documentation sur l’artiste.

> Biographie illustrée (décembre 2016)

> Découvrez les ateliers du sculpteur (photographies et témoignages) (nouvel article mai 2015)


Album : Joseph bernard - atelier (5 photos)

 

 
 
Dernière modification : 09/01/2017