Robert Wlérick

Robert Wlérick (1882 - 1944)

Considéré comme l’héritier de Jean Goujon (le grand sculpteur français de la Renaissance), Robert Wlérick recherche une sculpture calme, sereine, équilibrée, dépouillée, refusant à la fois le réalisme et le lyrisme.


Les trois grands nus présentés dans le Jardin des bronzes répondent au souci de plénitude des formes de Wlérick :

« J’aime surtout les beaux plans, les beaux volumes. Ceux-ci ne s’obtiennent point en effet par la grosseur, mais par la plénitude des formes. » (1928).

Le Musée possède 6 œuvres de ce sculpteur.

> Biographie


 
Dernière modification : 11/09/2014