Un lieu, Une histoire

Le musée s'est créé en 1985 autour de l'oeuvre de Joseph Bernard (1866-1931), le père du co-fondateur de la Fondation. Depuis, la Fondation a constitué un bel ensemble de sculptures - figuratives et abstraites - de la fin du 19e siècle à nos jours, ainsi que de dessins de sculpteurs.

 

Les collections de la Fondation de Coubertin sont en grande partie exposées en extérieur, dans le Jardin des bronzes et le parc du château.

Le Jardin des Bronzes a été aménagé par l’architecte Robert Auzelle (1913-1983), en contrebas du château, dans un ancien verger. Un étroit chemin d’eau, reliant trois bassins, en occupe l’axe, tandis que de petits escaliers donnent accès à des terrasses successives, profitant de la déclivité du terrain. Des bronzes de Joseph Bernard, Antoine Bourdelle, Robert Wlérick, Pablo Gargallo et Etienne Hajdu en sont les hôtes privilégiés.

La Fondation bénéficie de dépôts de sculptures, notamment un important dépôt du musée Bourdelle de Paris et un dépôt de l’artiste Marta Pan.

 

La Conservation du musée est située dans le château. Elle dispose d'une documentation importante sur Joseph Bernard et ses contemporains.

Dès 1985, et quoique l’accès à ces collections ne soit pas possible en permanence pour le public, la Direction des Musées de France les prit sous sa tutelle et y nomma un conservateur.

En 2002, en application de la loi de 2001 sur les musées, les collections de la Fondation de Coubertin ont reçu le label « Musée de France ».

> Voir le domaine


 
Dernière modification : 14/10/2016