La gouvernance

L’organisation

Les fondateurs ont souhaité donner à cette œuvre le statut de Fondation afin de garantir sa pérennité. L’indépendance financière de la Fondation est assurée par l’activité de ses Ateliers. Cette indépendance garantit son intégrité, facilite sa transmission et constitue aussi son originalité. Les Ateliers constituent le socle de la mission de la Fondation. Ils permettent d’assurer la formation en alternance des boursiers qu’elle reçoit, tout en générant une activité suffisante pour amortir les charges et les investissements de l’œuvre.

 


 

Le Conseil d’administration

La Fondation de Coubertin est conduite par un Conseil d’administration de 9 membres choisis par cooptation dans les grands Corps d’État, les familles des fondateurs et les personnes investies dans la formation professionnelle. Son président est assisté d’un trésorier et d’un secrétaire. L’ensemble de ses fonds et de ses activités est géré et administré par un Directeur général assurant des fonctions opérationnelles. Il occupe la Maison de l’œuvre, située au cœur du domaine.

 


 

Les ressources

Pour assurer son fonctionnement, gérer son patrimoine et atteindre les objectifs de soutien et de formation qu’elle s’est fixée, la Fondation dispose de ressources multiples :

  • Le produit net des activités des Ateliers Saint-Jacques et de la Fonderie de Coubertin.
  • Le produit des activités culturelles ou artistiques qu’elle met en œuvre, telles que l’édition de livres ou de bronzes.
  • Des aides spécifiques allouées par l’État et les collectivités locales au titre de ses activités culturelles et de formation.
  • Le produit des ressources à titre exceptionnel, expositions, séminaires ou réunions.
  • Du revenu de la dotation et des propriétés de la Fondation.

L’ensemble de ces produits est exclusivement affecté à l’accomplissement des buts statutaires de la Fondation et doit contribuer à l’équilibre des charges que celle-ci assume.

 

 
Dernière modification : 11/09/2014